logoInstituPleinLongweb

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

e AFAQ contour rvb

Les
catalogues
2018

couvecatalogue2017 couvcatalIsaac2017 Accueil 
Contact 
Stagiaire 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

2017 - Concevoir un appareillage pour la personne IMC & polyhandicapée - Module 1

 

titreconcervoirmodule1 2017                                logoelearning

Différents facteurs pathologiques peuvent perturber la station assise. Ils doivent être identifiés et évalués distinctement afin d’organiser la rééducation, de proposer un type de siège adapté pour chaque sujet et prévenir les troubles orthopédiques.
Ainsi il s’agira de repérer les différents troubles, de les évaluer pour préciser les indications, choisir et proposer le type d’orthèse la mieux adaptée en y associant les objectifs fonctionnels et les contraintes de l’environnement.

PROFESSIONNELS CONCERNÉS

Médecins et rééducateurs (kinésithérapeutes, ergothérapeutes et orthoprothésistes).
L’objectif général de cette formation est de savoir construire un cahier des charges pour l’élaboration de l’orthèse et de pouvoir co ncevoir celle-ci en pluridisciplinarité  tenant compte des besoins de la personne dans un environnement donné.

Objectif pour les médecins
• Savoir définir et prescrire une orthèse en fonction des besoins de la personne définis par une analyse clinique,
Pouvoir évaluer et contrôler la pertinence de l’orthèse.
Objectifs pour les kinésithérapeutes
Pouvoir identifier les troubles et évaluer leurs effets sur la posture ,
Maîtriser les outils d’évaluation orthopédique,
Savoir concevoir une orthèse prenant en compte les objectifs de prévention orthopédique, d’amélioration de l’activité  et de la participation.
Objectifs pour les ergothérapeutes
Concevoir, adapter et préconiser un positionnement en lien avec la compréhension des troubles pour favoriser l’activité fonctionnelle et la participation sociale,
Savoir élaborer une réflexion globale sur l’utilisation de l’orthèse dans un environnement défini.
Objectifs pour les orthoprothésistes
Connaître les différents troubles interférant sur la qualité de la posture,
Adapter les solutions techniques de correction de posture et de confort aux besoins de la personne,
Maîtriser les techniques de prise d’empreinte en fonction des objectifs de l’orthèse.

Pratiques professionnelles
Les 2 modules porteront sur des études cliniques à partir de cas proposés d’une part par le formateur et d’autre part amenés par les stagiaires eux-mêmes.
Les exercices pratiques porteront sur les outils d’évaluation et la réalisation de moulages.
Enfin le stagiaire repartira avec un document reprenant le déroulé du cahier des charges, des notes et documentation bibliographique lui permettant de l’accompagner dans sa démarche d’amélioration professionnelle.

RECOMMANDATION DE L’ORGANISME : Les stagiaires sont invités à apporter des documents (photos, films, radios…) permettant de présenter un ou plusieurs cas cliniques avec une problématique d’installation assise.

Programme
Apport de connaissances théoriques
Évaluation clinique de l’axe corporel et des membres inférieurs :
Évaluation clinique des troubles moteurs interférant sur la qualité de la posture assise : les troubles posturaux et antigravitaires,
Étude et pratique des techniques de décontraction automatique. Les techniques d’évaluation des possibilités d’allongement des muscles,
Abord clinique de l’antetorsion fémorale,
Apports de la radiographie,
Evaluations cliniques des courbures rachidiennes en regard des évaluations sur radiographie.
Evaluation clinique de la coordination oculo-manuelle en position assise
Évaluation fonctionnelle des membres supérieurs et de l’habileté manuelle,
Évaluation de la qualité des informations perceptives (visuelles, proprioceptives),
Ergonomie et autonomie.

Les différents types de siège et les techniques de réalisation
Les sièges :
Les sièges bas stimulant le redressement et le maintien de l’axe corporel,
Les sièges hauts prenant en compte les difficultés antigravitaires des sujets plus largement atteints,
Les alternatives aux sièges orthopédiques et corsets sièges,
Apports et limites de chacun d’entre eux.
Les techniques de positionnement
Positionnement du bassin et maintien de la tête,
Positionnement de la ceinture scapulaire et des membres supérieurs,
Les différentes manières de prise d’empreinte.

Hiérarchisation des différentes composantes de l’assise
Elaboration du cahier des charges.

Le quatrième jour est consacré à la présentation, aux indications et à la réalisation des assises en mousse. Cette journée est optionnelle à Paris.

Méthodologie
Travail de 2 à 3 stagiaires à partir de vignettes cliniques,
Réalisation de moulages entre participants et/ou enfants,
Réalisation des dispositifs en mousse.

INTERVENANTS

P. TOULLET,  JY. DEPARDIEU, A. JOUVE : kinésithérapeutes








dateconcevoirmodule1 2017

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Bulletin d'inscription

pdfTélécharger le bulletin d'inscription144.79 Ko

Bulletin d inscription
 N'oubliez pas de signer le bulletin,
d'apposer le tampon de l'établissement pour attester de la prise en charge des frais pédagogiques ou de joindre un chèque pour les 30% d’acompte,

et retournez le à

Secrétariat de l’Institut Motricité Cérébrale
217, rue Saint-charles
75015 Paris

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


RECHERCHE