logoInstituPleinLongweb

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

e AFAQ contour rvb

Les
catalogues
2018

couvecatalogue2017 couvcatalIsaac2017 Accueil 
Contact 
Stagiaire 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vieillissement et douleurs du sujet paralysé cérébral

De nombreuses études montrent que la douleur du sujet PC enfant ou adulte est fréquente.
Pour certains, celle-ci est le facteur principal d’une réduction de leur participation. Les causes sont nombreuses : causes liées à l’atteinte motrice elle-même mais aussi aux troubles secondaires (troubles orthopédiques, digestifs, respiratoires...). Les causes de douleur induites par les soins sont aussi importantes : l’appareillage, les actes de la vie quotidienne, les soins médicaux, kinésithérapiques et infirmiers peuvent être source de douleurs. D’autre part, chez l’adulte, la probabilité de douleur est plus importante, liée à la fois aux conséquences du vieillissement physiologique et aussi à celles liées à l’évolution des troubles primaires et secondaires à leur lésion cérébrale.

Cette douleur passe souvent inaperçue notamment chez les sujets dyscommunicants car il n’est pas toujours simple de la repérer et de l’évaluer. Des outils d’évaluation existent cependant qu’il est nécessaire de connaître et de maîtriser. D’autre part, un grand nombre de causes de douleur pourraient être supprimées ou atténuées par une prise de conscience des situations algiques et une modification des pratiques.

La formation a pour but de comprendre les interactions entre ces différents facteurs responsables chez ces sujets de douleurs les reconnaître et les prévenir.

OBJECTIFS
  • Repérer les facteurs de risque de situation douloureuse chez le sujet PC,
  • connaître et comprendre les différents troubles spécifiques liés au vieillissement, favorisant l’apparition de douleurs
  • savoir adapter l’accompagnement dans les activités de la vie quotidienne,
  • savoir utiliser différentes échelles d’évaluation de la douleur,
  • connaître différentes conduites préventives et curatives de la douleur.


PROGRAMME
Thèmes développés :

  • les douleurs : définitions - prévalence,
  • causes : les causes musculaires et ostéo articulaires, cutanées, digestives, respiratoires,
  • les douleurs induites par les soins, l’appareillage,
  • évaluation des douleurs : les grilles d’évaluation,
  • la spécificité du sujet PC vieillissant : Les différents aspects - Les poly-pathologies systémiques,
  • les aspects psycho-pathologiques du vieillissement,
  • vieillissement et douleurs : Prévenir les conséquences du vieillissement,
  • lutte contre la sédentarité,
  • les situations de confort : les manœuvres de décontraction automatique, les positionnements bénéfiques,
  • espérance de vie et causes de mortalité.


MOYENS PÉDAGOGIQUES

  • Exposés par diaporamas, films,
  • pratique entre professionnels,
  • analyse de cas cliniques.


MÉTHODE PÉDAGOGIQUE
Cette formation se déroule auprès d’une équipe pluridisciplinaire au sein d’un établissement médicosocial ou sanitaire. Le but étant d’acquérir un cadre de référence commun et des pratiques communes pour la prise en compte du vieillissement ou de la douleur des résidents. La formation est une alternance de séquences théoriques (exposés) et pratiques (à partir de séquences vidéo, retours d’expériences et études de cas). Le travail de formation se servira des documents de l’établissement (pédagogie inversée) et du formateur.

 

INTERVENANT
P. TOULLET : kinésithérapeute.

Vieillissement et douleurs

Enregistrer

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Formations en établissement

Les demandes de formation se font auprès du secrétariat, par téléphone, par courrier postal ou électronique. Un devis répondant à la demande de l’établissement, accompagné des dates et du programme détaillé adapté à la durée de la formation est envoyé. Après accord de ce devis par l’établissement, une convention de formation est établie, et un chèque d'accompte de 40% de la formation sera demandé par l'Institut.

Les courriers sont à adresser à :
Secrétariat de
l’Institut Motricité Cérébrale

217, rue Saint-Charles
75015 Paris


RECHERCHE