CONSIGNES SANITAIRES

Modalités de mise en œuvre des mesures de protection / COVID19 au cours de nos formations

Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor), correctement porté par le formateur et les participants, est obligatoire dès lors que la distanciation d’un mètre avec les autres participants n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être. L’Institut Motricité Cérébrale mettra à disposition des participants, un masque grand public par demi-journée.
L’hygiène systématique des mains est demandée avant et après les séquences de travaux pratiques par les participants et le formateur à l’eau et au savon de préférence, ou par friction hydro-alcoolique.
L’Institut Motricité Cérébrale met en place des procédures de nettoyage / désinfection journalières des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher pendant la formation et dans l’ensemble de ses locaux, y compris les sanitaires avec un produit actif sur le virus SARS- CoV-2. Une aération régulière de l’espace de formation est organisée pendant 15 mn au moment des pauses.
Un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation des locaux est utilisé en complément.
Chaque participant est invité à mesurer lui-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir en formation et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19 Afin de respecter au mieux le protocole mis en place, il ne sera pas possible de déjeuner sur le lieu de formation.

 

ACCOMPAGNEMENT DE PERSONNES ATTEINTES DE PARALYSIE CÉRÉBRALE PAR DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES

Les personnes paralysées cérébrales souffrent d’un trouble de la posture et du mouvement, d’un déficit de force musculaire et de troubles musculo squelettiques. Une des conséquences de ces troubles est notamment une fatigue musculaire plus importante, une diminution des performances lors des tâches fonctionnelles, une sédentarité nettement accrue par rapport à la moyenne nationale. Tous cela contribue à une augmentation des facteurs de co-morbidité et de la mortalité.

L’ambition du projet de Stratégie Nationale Sport Santé 2019-2024 est de promouvoir l’activité physique et sportive comme un élément déterminant, à part entière, de santé et de bien-être, pour toutes et tous, tout au long de la vie[1 ]. Cette ambition s’adresse tout particulièrement à ces personnes PC qui sont en situation de déficit important dans ces domaines.

Cependant ces activités physiques pour ces personnes, nécessitent une adaptation et une préparation particulière, tant sur le plan moteur (préparation posturale préalable au mouvement) que perceptif (visuel, proprioceptif), cognitif (troubles praxiques, mémorisation) ou encore intellectuel.

[1 ]Rapport inserm 2019 également avec maladies chroniques et place de l’AP dans les maladies chroniques…

 

PRÉ-REQUIS

Professionnels travaillant auprès des personnes en situation de handicap moteur (IEM,CRF, MAS, FAM, libéral). Pour les enseignants en activités physiques adaptées (APA), éducateurs sportifs, coaches sportifs : avoir suivi la journée pré-requise.

Journée pré-requise pour les APA, éducateurs sportifs coachs sportifs

OBJECTIFS

  • Prendre en compte les difficultés motrices, perceptives et cognitives des personnes PC dans l’organisation d’activités physiques,
  • Faciliter les transferts des personnes afin d’accéder aux principales situations d’activité physique par le biais des enchainements des Niveaux d’Évaluation Motrice,
  • Utiliser les manoeuvres de décontraction permettant de préparer posturalement les sujets aux activités physiques.

PROGRAMME

Apport de connaissances théoriques :

  • Les différents types d’ateinte,
  • Les troubles moteurs, cognitifs, perceptifs et leur répercussion sur la motricité fonctionnelle.

Apport de savoir-faire :

  • Les techniques de guidage moteur : les différents outils,
  • Les manoeuvres de décontraction automatique.

Journées pour tous les professionnels concernés

OBJECTIFS

  • Organiser des APA mettant en jeu les différentes qualités musculaires
  • Animer un groupe de personnes ayant des capacités physiques différentes
  • Construire des objectifs précis et adaptés au groupe pour la mise en place d’activités physiques
  • Préparer posturalement le sujet à l’activité (aide aux transferts, changement de positions, préparation à l’action)
  • Faire des liens avec les familles afin qu’elles puissent prendre le relais

PROGRAMME

  • Les techniques de facilitation du mouvement
  • Adaptation aux situations d’habillage/ deshabillage
  • L’adaptation des guidages dans des activités physiques adaptées diverses :
    . Yoga,
    . Activité de type musculation,
    . Activité de recherche d’équilibre,
    . Activité de coordination oculo manuelle,
  • Mise en situation professionnelle : animation de groupe et analyses vidéo.

 

 

 

Mots-clés: Médecin, Kinésithérapeute, Libéral

Imprimer E-mail