CONSIGNES SANITAIRES

Modalités de mise en œuvre des mesures de protection / COVID19 au cours de nos formations

Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor), correctement porté par le formateur et les participants, est obligatoire dès lors que la distanciation d’un mètre avec les autres participants n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être. L’Institut Motricité Cérébrale mettra à disposition des participants, un masque grand public par demi-journée.
L’hygiène systématique des mains est demandée avant et après les séquences de travaux pratiques par les participants et le formateur à l’eau et au savon de préférence, ou par friction hydro-alcoolique.
L’Institut Motricité Cérébrale met en place des procédures de nettoyage / désinfection journalières des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher pendant la formation et dans l’ensemble de ses locaux, y compris les sanitaires avec un produit actif sur le virus SARS- CoV-2. Une aération régulière de l’espace de formation est organisée pendant 15 mn au moment des pauses.
Un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation des locaux est utilisé en complément.
Chaque participant est invité à mesurer lui-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir en formation et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19 Afin de respecter au mieux le protocole mis en place, il ne sera pas possible de déjeuner sur le lieu de formation.

 

La collaboration parents professionnels dans la construction du projet de la personne en situation de handicap

La loi de 2002 a formalisé les relations entre les professionnels et les «usagers» en définissant un cadre à partir d’un ensemble d’outils : livret d’accueil, règlement de fonctionnement, conseil de la vie sociale, projet individualise, évaluation interne et externe. Ces évolutions majeures ont considérablement fait évoluer les rapports entre les parents et les professionnels. La place des parents dans l’élaboration du projet pour leur enfant est reconnue et la notion de partenariat est mise en avant. Les relations entre les parents et les professionnels n’en restent pas moins complexes en raison de l’implication personnelle des uns et des autres dans la rencontre malgré une prise de conscience de la nécessité de converger ensemble vers des objectifs communs.

PRÉ-REQUIS

Aucun.

OBJECTIFS
• Comprendre les enjeux et les aléas de la relation parents-professionnels,
• Identifier les répercussions du handicap de l’enfant sur la vie familiale et sociale des parents
• Repérer les besoins en accompagnement des parents
• Construire une relation de confiance entre parents et équipe
• Faciliter la communication parents-professionnels dans différents environnements,
• Instaurer une collaboration parents/professionnels de qualité basée sur un partage d’expériences
• Pouvoir construire un projet personnalise d’accompagnement en collaboration.
• Redéfinir les enjeux existentiels du projet personnalisé d’accompagnement

 

PROGRAMME
• Évolution des représentations sur les relations entre parents et professionnels,
• Les processus d’écoute et leur impact sur la relation,
• L’impact du handicap sur les processus de parentalité
• Les différents facteurs interférant dans la communication : le secret médical, la surinformation des différents acteurs, le travail a domicile,
• Le projet personnalise d’accompagnement : priorisation des objectifs et place de chacun,
• Le point de vue des parents et leurs attentes.
• Travail autour des notions de reconnaissance et d’identité
• Approches des enjeux de l’adolescence et de l’importance du choix

 

 

Mots-clés: Tous professionnels

Imprimer E-mail