CONSIGNES SANITAIRES

Modalités de mise en œuvre des mesures de protection / COVID19 au cours de nos formations

Le port du masque grand public conforme (préconisations Afnor), correctement porté par le formateur et les participants, est obligatoire dès lors que la distanciation d’un mètre avec les autres participants n’est pas effective ou est susceptible de ne plus l’être. L’Institut Motricité Cérébrale mettra à disposition des participants, un masque grand public par demi-journée.
L’hygiène systématique des mains est demandée avant et après les séquences de travaux pratiques par les participants et le formateur à l’eau et au savon de préférence, ou par friction hydro-alcoolique.
L’Institut Motricité Cérébrale met en place des procédures de nettoyage / désinfection journalières des objets et points contacts que les salariés sont amenés à toucher pendant la formation et dans l’ensemble de ses locaux, y compris les sanitaires avec un produit actif sur le virus SARS- CoV-2. Une aération régulière de l’espace de formation est organisée pendant 15 mn au moment des pauses.
Un apport d’air neuf adéquat par le système de ventilation des locaux est utilisé en complément.
Chaque participant est invité à mesurer lui-même sa température en cas de sensation de fièvre avant de partir en formation et plus généralement d’auto-surveiller l’apparition de symptômes évocateurs de COVID-19 Afin de respecter au mieux le protocole mis en place, il ne sera pas possible de déjeuner sur le lieu de formation.

 

L’encombrement broncho-pulmonaire de la personne polyhandicapée : prévention et prise en charge

La grande dépendance motrice entraine de nombreux facteurs de troubles. Certains impactent directement sur la fonction ventilatoire de ces personnes, d’autre indirectement. En outre, certains traitements sont également susceptibles d’avoir un effet délétère sur la ventilation.

Les techniques classiques de kinésithérapie respiratoire dans le domaine du désencombrement comme dans celui du développement de la fonction respiratoire s’avèrent peu ou pas efficaces, voire néfastes. Il s’agit donc ici de resituer les processus physiopathologiques pour mettre en oeuvre les réponses thérapeutiques adaptées.

PRÉ-REQUIS

Aucun.

OBJECTIFS

  • Prévenir les situations d’encombrements par une approche posturale et alimentaire,
  • Savoir reconnaitre les causes d’encombrement,
  • Traiter les situations d’encombrements.

PROGRAMME

Présentations théoriques :

  • Physiopathologie de l’encombrement chez la personne polyhandicapée,
  • Dysfonctionnement du carrefour aéro digestif,
  • Troubles de déglutition et encombrement,
  • Troubles de la posture.

Travaux pratiques : réalisés entre stagiaires puis auprès de sujets polyhandicapés

  • Décontraction automatique et postures de facilitation : incidence sur la déglutition et la ventilation,
  • Techniques d’auscultation broncho-pulmonaire,
  • La toilette rhino-pharyngée,
  • Les hyperinsufflations instrumentales,
  • Aide au désencombrement manuel et instrumental.

 

Le but étant d’acquérir un cadre de référence commun et des pratiques communes dans le traitement de l’encombrement broncho-pulmonaire de la personne polyhandicapée.

 

Durée : de 1 à 3 jours en fonction des objectifs retenus
Tarif : nous consulter Nombre de participants : limité

 

 

 

Imprimer E-mail

Contact


 

Pour toute demande de devis :

Personne contact :


 

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé pour le traitement de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer à tout moment en nous contactant